accueil agenda biographie conférences livres services

Options supplémentaires

publication et diffusion de livres - rédaction de biographies et de sagas industrielles - accouchement d'idées

 

 

 

 

accueil > kahunamag > le journal de Patrick Jagou, ingénieur AM de formation, artisan de l'écriture et de l'édition par passion > sommaire
le dernier article

11 septembre 2016.

Rentrée littéraire

À l’occasion de cette rentrée littéraire, 560 nouveaux romans auraient été publiés ! Rien que ça !

Ce chiffre faramineux est bien la raison pour laquelle il est devenu si difficile d'exercer le métier d'éditeur : on est submergé par les manuscrits en provenance d'auteurs qui se prennent souvent pour des grands écrivains et, quand on prend le risque d’en publier un (manuscrit) pour ses qualités intrinsèques, on rame à l'infini pour le vendre.

En réalité, le phénomène est symptomatique d'un mal plus profond. L'écriture fonctionnant comme une sorte d'auto-analyse, beaucoup de gens écrivent pour se délivrer de leurs problèmes quotidiens, jusqu'à y « mettre un point final » afin de mieux pouvoir « tourner la page ». Comme, en ce début de 21e siècle, le fait est que de nombreuses personnes souffrent, en toute logique, beaucoup écrivent. Je sais de quoi je parle, puisque j'ai écrit Le Meetchong, un récit autobiographique relatant mes années de souffrance en entreprises multinationales américaines, dans cet état d'esprit. Les vertus thérapeutiques de l'écriture étant avérées, je peux en témoigner, ça marche.

Cependant, une fois que la période jouissive de la rédaction est passée, les choses se gâtent quand il faut trouver des lectrices et des lecteurs (ce dont de nombreux auteurs se moquent éperdument, préférant balancer la patate chaude à l’éditeur qu’ils n’hésitent pas à critiquer quand les chiffres de vente tardent à décoller…), car si les gens sont devenus très recentrés sur leurs problèmes égotiques, ils n'ont rien à ficher des problèmes des autres.

Voilà pourquoi, de nos jours, tant de personnes écrivent et si peu lisent. Et voilà pourquoi je conseille souvent à des « écrivains » très arrogants qui me cassent les c… avec leur « Prix Goncourt » supposé, de le publier à compte d’auteur (avec Internet et l’impression numérique, c’est devenu très facile), afin qu’ils se rendent compte par eux-mêmes du problème. Allez, je vous souhaite une belle semaine peuplée de beaux livres qui n’attendent que vous pour les ACHETER, les ouvrir, les caresser et… les LIRE !

Patrick Jagou.


Contact

contact@kahunavision.com

les cinq avant-derniers articles
tous les articles publiés depuis le début de l'année 2013
Pour contacter KAHUNAVISION, rien de plus simple !

Veuillez, s'il vous plaît, écrire un courriel (mentionnant vos nom, prénom, qualité, adresse postale et numéro de téléphone) et l'expédier à l'adresse suivante : contact@kahunavision.com.

Une réponse vous sera envoyée dès que possible.

 

radio
sentiers
d'auteurs

replays des interviews

 

 

 

Patrick Jagou, gérant de la s.a.r.l. KAHUNAVISION, vous remercie de votre visite du site Internet www.kahunavision.com

Le site internet www.kahunavision.com est la propriété de la s.a.r.l. KAHUNAVISION.
La marque « kahunavision » (assortie de son logo) est une marque déposée par la s.a.r.l. KAHUNAVISION.

Copyright © 2002-2016 s.a.r.l. KAHUNAVISION.
Tous droits réservés.
***

accueil

agenda

biographie

conférences

livres

services